----------------------------------

Frais de port offerts dès 75€ d'achats

France Métropolitaine

Nopalmince  perte de poids

 

Articulations Rhumatismes et tendinites

Ou quand chaque mouvement devient un supplice !

Douleur au genou, au poignet, dans le bas du dos… près d'un tiers des français souffre ou a souffert de rhumatismes. Arthrose, arthrite, polyarthrite rhumatoïde, ces maladies peuvent évoluer vers des formes chroniques et invalidantes. Contrairement aux idées reçues, elles touchent toutes les tranches d'âge et sont en constante augmentation du fait, notamment, du vieillissement de la population.
On distingue deux types de rhumatismes articulaires : dégénératifs (type arthrose) et inflammatoires (type arthrite).

L'arthrose

L'arthrose est une maladie du cartilage considérée comme dégénérative et souvent limitée à quelques articulations. Très fréquente, elle toucherait 4 à 17 % des sujets de 55 à 64 ans. Elle se traduit par des douleurs, parfois une réaction inflammatoire et à plus long terme une diminution de la qualité de vie et une dégradation de l'articulation. Les articulations les plus touchées sont la hanche, le genou et les mains.

L'arthrite

L'arthrite, inflammation aiguë ou chronique de l'articulation, atteint la synoviale (membrane tapissant la face interne des articulations mobiles), les cartilages et les tissus avoisinants. Les articulations deviennent rouges, gonflées, chaudes et douloureuses. Les mouvements deviennent difficiles voire impossibles. L'arthrite se caractérise par des crises aiguës, épuisantes et très invalidantes entrecoupées de périodes plus calmes pendant lesquelles la douleur est moins violente.

La Goutte

La crise de Goutte fait partie des arthrites aiguës. Dans cette affection, le sang et les liquides organiques sont saturés en acide urique, favorisant la formation de cristaux d'urate de sodium qui se déposent principalement dans la cavité articulaire du gros orteil, déclenchant le processus inflammatoire.

La polyarthrite rhumatoïde

Il s'agit d'une maladie des articulations des membres, souvent diffuse, ayant pour point de départ une inflammation de la membrane synoviale. Elle se traduit par des douleurs inflammatoires, des gonflements articulaires et un handicap fonctionnel plus ou moins important. Son évolution est incertaine mais les risques majeurs sont les déformations articulaires pouvant aller jusqu’à la destruction de l’articulation. Plus de la moitié des malades sont invalides après 10 ans d'évolution.

Les spondylarthropathies

Il s'agit de rhumatismes inflammatoires dont la caractéristique est la localisation sur la colonne vertébrale et le bassin. Ils se traduisent aussi par des douleurs de type inflammatoires, par un enraidissement de la colonne vertébrale et plus rarement par des lésions articulaires irréversibles. Leur fréquence est proche de celle de la polyarthrite rhumatoïde mais leur évolution est bénigne et ils touchent fréquemment les sujets plus jeunes.

Rhumatismes et hygiène de vie

Un certain nombre de règles simples permettent de retarder et même de limiter l’apparition des inflammations articulaires :

  • - conserver au maximum une activité physique régulière pour entretenir la souplesse des articulations et éviter la fonte musculaire,
  • - pratiquer sous contrôle une gymnastique douce qui préservera la souplesse des articulations (natation, marche, rééducation, …).
  • - penser à plier les genoux plutôt que le dos pour ramasser un objet au sol.
  • - surveiller son poids pour soulager les articulations dites «portantes » comme les genoux ou les hanches,
  • - porter des sous-vêtements chauds et confortables par temps froid et humide pour protéger les articulations des intempéries.
Nous vous recommandons

Dhea en crème atténuer vieillissement de la peau

Offe DHEA 50 mg 240  gélules pour le prix de 180

prise et augmentation masse musculaire creatine monohydrate